la mythologie nordique

Regards sur la mythologie germanique

La mythologie germanique est un peu moins connue par les occidentaux d’aujourd’hui que d’autres mythologies, comme celle des Grecs ou encore des Égyptiens. Pourtant, les mythes nordiques ont grandement façonnés le monde que nous connaissons. Par exemple, dans la langue anglaise, les jours de la semaine évoquent encore certains dieux importants : Tyr, Woden (Odin), Thor, Freya.

Tout d’abords, il convient de spécifier ce que nous entendons par mythologie germanique, ou nordique. En fait, ce thème regroupe les mythologies anciennes du nord de l’Europe dans les peuples Germaniques et Scandinaves. Bien qu’il y ait quelques différences entre les mythes de ces peuples, notamment au niveau des noms, la majorité des mythes et croyances sont très semblables.

Plusieurs sources anciennes nous permettent de mieux connaître aujourd’hui cette mythologie. Il y a les traditions et les proverbes populaires, les anciens chants épiques, les sagas des Vikings (surtout ceux d’Irlande, qui furent plus tardivement assimilés aux chrétiens)… Les plus importantes sources de la mythologie nordique qui sont parvenus à nous aujourd’hui sont deux recueil mythologiques, les Eddas : l’Edda poétique (Vieille Edda) qui date du XIIe siècle et l’Edda en prose (Jeune Edda) qui date du XIIIe siècle.

Une caractéristique importance de cette mythologie qui la distingue énormément des autres mythologies créées par l’être humain c’est l’omniprésence de la fatalité, de l’impuissance devant le destin. D’une part, une menace constante plane sur le royaume des dieux, Asgard, qui tombera en ruine lorsque les dieux auront étés terrassés ; ce qui est inévitable, puisque l’ordre instauré par les dieux ne peut pas durer infiniment. Effectivement, dans cette mythologie, ce n’est pas le bien et le mal qui s’affrontent, mais plutôt l’ordre et le chaos qui sont omniprésents. De plus, contrairement aux dieux grecs, les dieux nordiques peuvent mourir et, même, savent qu’ils mourront un jour, lors du Ragnarök.

Source: http://antre.atspace.com/mythonordique.html Regard sur la mythologie Germanique, nordique et scandinave